Présentation

Bertrand Saint-Guillain

cartomancier du tarot

Mes compétences et ma motivation à interpréter honnêtement le message des cartes vous convaincront plus qu'un quelconque « pedigree » - je ne vous assénerai donc pas de couplet sur un héritage de telle tante cartomancienne ou de tel arrière-grand-père rebouteux.

En ce domaine, la voyance donc, j'ai utilisé comme support les tarots, ainsi que le Yi-Jing et la géomancie, mais ce sont bien les cartes - tarots, minchiate, cartes à enseignes latines italiennes ou espagnoles - qui sont aujourd'hui mon support de prédilection pour ce que Jean Servier nommait - paradoxalement - les techniques de l'invisible.

La curiosité autour du tarot m'a amené à recréer le travail des anciens cartier, à fabriquer un tarot inspiré par celui de Jacques Viéville, vous pouvez découvrir ce travail sur le site qui y est consacré.

La « divination » ou « voyance » - comme la musique - n'est pas une question d'instruments, si les techniques décrites dans des manuels et les supports permettent de canaliser des sensations et de déclencher la vision, c'est bien l'acceptation de ce Voir et l'engagement pratique, honnête et sensible qui permet la voyance ou l'opération de divination.